Fermer

En Novembre, avec le code ACT1117, c'est déjà Noël !

Bénéficiez du port OFFERT dès 90€ d'achat, d'un chèque cadeau de 15€

dès 150€ d'achat, et recevez une écharpe tricotée dans notre mohair des Pyrénées dès 300€ d'achat !

Il était une fois, l’élevage de chèvres 
de La Ferme du Mohair…

L'élevage du Freyche a démarré en 1987, avec une trentaine de chèvres Mohair d'Australie et de Nouvelle Zélande, en Ariège dans les Pyrénées et plus particulièrement à La Bastide de Sérou, commune située à 600 mètres d'altitude.



Nous avons aujourd’hui 390 bêtes, soit 230 chèvres Mohair adultes, 110 chevreaux et 50 boucs pour la reproduction.
Au printemps, il faut ajouter une centaine de petits chevreaux. 
Notre production annuelle de Mohair est d'un peu plus d'une tonne dont environ 150 à 200 kilos de mohair 
de chevreaux
.
 

 


Quels soins sont apportés aux chèvres ?


Nos chèvres passent l'essentiel du temps dans les pâturages et rejoignent la bergerie pendant la période hivernale, quand il n'y a pas d'herbe et que les pâtures sont imbibées d'eau et de boue, ce qui n'est bon ni pour le confort de l’animal ni pour la qualité du Mohair. Mais dès que le temps le permet, nous leur faisons prendre l’air.
Souvent nos chèvres demandent d’elles-mêmes à rentrer en se rassemblant devant les portes du bâtiment, signe qu'elles y sont bien !
Le reste de l'année elles profitent des prairies et dégustent une bonne herbe bien verte !
Le soir, elles dorment à l’intérieur pour éviter les prédateurs naturels.
Nous maintenons le bâtiment toujours très propre avec de la paille.
Enfin, les principaux soins vétérinaires que nous apportons aux chèvres sont les vermifuges pour lutter contre les parasites internes, les bains pour éviter les poux spécifiques et le parage des onglons pour leur confort de marche et ainsi prévenir les infections et les boiteries.

Nos chèvres sont chouchoutées, bien soignées, elles se sentent bien et la qualité de notre mohair est la meilleure preuve de leur bien-être.


Comment sont nourries les chèvres ?




Les prairies sont semées avec un très bon mélange d'herbes et l'Ariège est une région relativement humide qui nous offre une herbe riche et abondante. 
Nous récoltons nous-mêmes notre foin et nourrissons les chèvres avec celui-ci.
Leur alimentation est complétée par des compléments alimentaires composés de céréales et de luzerne exclusivement. 
Nos chèvres Mohair sont bien nourries et elles nous le rendent bien avec un Mohair 
d’une exceptionnelle qualité !


Comment se déroule la tonte ?

Nous effectuons deux tontes par an car le brin de mohair doit mesurer au moins 12 cm pour être transformé efficacement par la filature et garantir une laine mohair qui ne bouloche pas. 
Chaque tonte dure 1 semaine. Nos tondeurs expérimentés, mettent entre 6 à 8 minutes pour tondre une chèvre Mohair alors qu'ils ne mettent qu'une à deux minutes pour tondre une brebis. 
Les chèvres ont une peau plus fine et sont moins grasses que leurs cousines les brebis. Nous prenons donc le temps nécessaire pour préserver le confort de l’animal.


Par ailleurs, pour maintenir la qualité du Mohair, nos tondeurs sont très attentifs à ne pas faire de fausses coupes.

Pendant la tonte, la toison de chaque animal est pesée.

Les chèvres sont tondues fin février afin de faciliter l’arrivée de petits chevreaux. Les naissances débutent environ 2 semaines après la tonte.
Ainsi, il leur est plus facile d’accéder aux mamelles de leur mère.

 

Que se passerait-il si les chèvres n’étaient pas tondues ?

 

 La laine pousse en continue. Avec le temps, la toison devient trop lourde et handicape l’animal, surtout en été. Elle devient sale, humide, moisie ce qui entraine des maladies qui peuvent s’étendre à tout le troupeau. 

La mise au monde des chevreaux s’avère compliquée avec des risques d’étouffement et des difficultés à accéder aux mamelles de leur mère. 

 

Comment se déroule le tri de la laine Mohair ?

 



La caractéristique principale de la laine mohair est qu’il s’agit d’une fibre creuse. Elle a donc un fort pouvoir isolant.

A l’élevage du Freyche, nous faisons tout pour améliorer chaque saison la qualité de notre laine, mesurée par trois paramètres :

  • Le poids de toison
  • La finesse de la fibre
  • La présence de jarre qui est une fibre indésirable remplie de kératine, donc qui enlève de la douceur au Mohair

D'où le très grand soin apporté au tri de la laine récoltée. 

Chaque toison étant pesée pendant la tonte nous connaissons précisément la quantité de laine produite. Ensuite, nous observons la laine à l'œil afin d'évaluer sa finesse. C'est un travail long et fastidieux qui demande beaucoup d'expérience et de savoir-faire. 

La finesse se calcule en microns, de 24 pour la plus fine à 32 pour les toisons les plus grossières.

Cette finesse est divisée en 4 classes dont la plus prestigieuse est la classe 1, le Mohair de chevreaux qui est le mohair le plus fin et le plus doux
Plus le micron de la laine augmente, plus on tire vers la classe 4.
Sur l'élevage du Freyche, la moyenne pour l’ensemble de la production est de 26.6 microns. Cela signifie que nos chèvres produisent un Mohair très fin donc très doux
Ceci explique le succès de la Ferme du Mohair et vous assure des articles doux, fins aux qualités thermorégulantes exceptionnelles


Dans le cadre de mon métier, j’ai eu l’occasion de voir et de toucher du Mohair de différents pays, Turquie, Etats-Unis, Russie… Même en Australie, Nouvelle-Zélande parmi les grands éleveurs, je n’ai pas trouvé une qualité comparable à celle de la Ferme du Mohair.
Mattéo,
filateur de notre mohair,
expert européen de cette matière


Notre secret ? La qualité de notre Mohair résulte d’un travail attentionné sur l’élevage, la qualité de l’alimentation apportée aux chèvres et la sélection génétique avant reproduction.